17 & 18 Novembre 2017

Université de Strasbourg

Dans la question des violences conjugales, le corps des femmes tient une place tout 
à fait particulière. Le corps féminin, corps intime et corps social, nous conduit à chercher à comprendre comment dans une société donnée, et au travers des rapports de genre qui l’organisent, se sont mises en place la perception, la représentation et la construction des corps pour le sujet lui-même et pour son partenaire. Dans ce contexte, nous tenterons de cerner les effets de la rencontre et de la relation à l’autre dans
 la construction du lien conjugal et de ses violences. En croisant les approches propres aux différentes disciplines que sont l’histoire, le droit, la sociologie, le travail social et 
la psychologie, ce colloque international pluridisciplinaire vise à explorer et à interroger la manière dont les sociétés
 dans leur diversité conçoivent et prennent 
en compte les situations de vulnérabilité, et leurs répercussions sur le vécu des femmes.